10h30 – 11h : Le Jour du Seigneur

 

Dans le cadre de sa collection documentaire “D’Arts et de foi”, Le Jour du Seigneur diffuse un documentaire inédit sur l’œuvre du peintre François Peltier : une fresque monumentale illustrant le livre de L’Apocalypse dans la Bible.


10h30 Documentaire

Une vision de l’Apocalypse
Un film de Jean-Yves Fischbach – 26’
François Peltier, artiste-peintre, a reçu la commande d’une œuvre picturale hors du commun : un tableau monumental, figurant le livre de L’Apocalypse de Saint-Jean, destiné à orner les murs du cloître de la collégiale Saint-Emilion.
Dans ce film, Jean-Yves Fishbach dévoile le processus du gigantesque défi artistique relevé par François Peltier. Car « L’Apocalypse », fresque de 40 mètres de longueur sur 5 mètres de hauteur, est aussi le fruit d’un immense travail de méditation et de réflexion de l’artiste pour comprendre, interpréter et mettre en images ce livre chargé de symboles, prophétique et énigmatique. Dernier livre de la Bible, L’Apocalypse est le récit de la victoire du Bien sur le Mal. En suivant le processus de création de François Peltier dans son atelier accompagné de son épouse Sylvie Peltier, à travers les analyses de Philippe Plet, théologien, ce film donne un éclairage très contemporain sur le combat spirituel que traverse notre monde.
⇒ Interview du réalisateur à retrouver au bas de cette page


11h Messe

Célébrée en direct de la collégiale Saint-Emilion à Saint-Emilion (Gironde)
Prédicateur : P. Augustin Mbazoa, pallotin
Président : P. Emeric de Roziéres, curé
La collégiale Saint-Emilion et son cloître sont deux joyaux classés au Patrimoine mondial de l’humanité. C’est dans une belle initiative de transmission de la foi que le père Emeric de Roziéres, curé de la paroisse et président de la messe du jour, a fait la commande de cette fresque monumentale « L’Apocalypse » pour orner ce lieu.


11h50 Sacristie ! Saison 3

La série Sacristie ! revient cet été pour une 3ème et dernière saison de 10 épisodes.
Dans cette saison, le père Moreau et ses acolytes du conseil paroissial continuent d’affronter le quotidien d’une paroisse secouée par l’évolution de la société. Mais un nouvel évènement vient bousculer le quotidien du Père Moreau : la paroisse Saint-Marcel est choisie pour une messe télévisée. En apparaissant aux yeux du grand public, le passé du Père Moreau ressurgit avec une reprise de contact avec sa famille… Voir le dossier de presse de l’été  pour plus d’informations.
Une fiction signée Sébastien Lerigoleur et Eric Pailler.

 

L’interview de Jean-Yves Fischbach, réalisateur du documentaire Une Vision de l’Apocalypse

Les Écritures inspirent-elles encore les artistes au XXIe siècle ? Jean-Yves Fischbach raconte le travail de création du peintre François Peltier en prise avec une figuration contemporaine de l’Apocalypse.

Jean-Yves Fischbach, quelle est l’histoire de votre film ?

J’ai suivi durant cinq mois l’évolution d’une commande adressée au peintre François Peltier. Quand un prêtre bordelais lui a demandé de s’attaquer à une représentation de L’Apocalypse, le peintre a dû inventer une figuration à la fois originale, inattendue et fidèle au texte de l’écriture. Mon film dévoile progressivement cette peinture monumentale. Il y avait pour moi un défi technique à relever pour rendre la grandeur de cette “Apocalypse” de trente-huit mètres de long sur cinq mètres de haut. “L’Apocalypse” veut dire “révélation”, j’ai tenté de révéler bribe après bribe le tableau jusqu’au final qui est une révélation de la Révélation.

Où avez-vous tourné ?

Le tournage a eu lieu à Bias, dans le village natal de François Peltier à côté de Villeneuve-sur-Lot. On s’immerge dans l’intimité du travail de création. Pour commencer, François Peltier a dû construire un atelier suffisamment grand pour contenir la commande. Près de sa maison, le peintre et son épouse-collaboratrice, ont aménagé un vaste module en bois percé d’une baie ouverte sur le nord pour que le peintre ait toujours la même lumière pour peindre. Les dimensions monumentales de l’œuvre imposaient une réalisation fragmentaire. L’assemblage de tous les panneaux peints n’a pu être possible que tout à la fin, délivrant à l’artiste pour la première fois la vision linéaire de son œuvre installée dans sa totalité sur trente six mètres de long. Pour cette vision d’ensemble, nous avons démonté les panneaux préparés à l’atelier pour les coucher au sol sur un chemin de bois. Et j’ai eu l’idée de filmer l’œuvre couchée depuis un drone. Depuis, l’œuvre est visible dans le cloître de la collégiale de Saint-Émilion en Gironde, où elle a été inaugurée par Mgr Ricard fin 2018.

Réalisateur, peintre, théologien, trois regards convergent vers L’Apocalypse dans votre film…

J’ai déjà travaillé sur la tenture de L’Apocalypse à Angers. Je suis depuis longtemps un lecteur du livre de Jean. Effectivement, les artistes aiguisent par leur sensibilité, par leur choix artistique l’interprétation de L’Apocalypse. Par l’image, ils nous font pressentir des choses très fortes. Et en parlant avec François Peltier, je me suis rendu compte que nous avions une source commune. Lui comme moi avions lu les livres du théologien Philippe Plet. La rencontre s’imposait et j’ai proposé au théologien de prendre la parole pour nous introduire davantage dans le mystère de L’Apocalypse.

Comment l’art vient-il au secours de la foi aujourd’hui ?

Il y a de nombreux artistes en quête du sacré de nos jours. Leur recherche de la beauté est peu médiatisée, pourtant elle rafraichit notre relation à Dieu en empruntant les chemins analogiques de la sensibilité. Ces artistes portent un regard inattendu sur le mystère de Dieu.

Votre mot de la fin ?

Le film essaye de rappeler que l’Apocalypse ne coïncide pas avec la fin du monde, une idée à laquelle l’usage commun a réduit le mot.  L’Apocalypse, c’est un livre foisonnant paginé d’espérance. Avec la Genèse, la Bible commence par un récit de création et, dans L’Apocalypse, elle finit par l’évocation d’une nouvelle création . Quelle espérance !

Propos recueillis par Magali Michel

L’artiste François Peltier devant sa fresque de L’Apocalypse – extrait du documentaire Une Vision de l’Apocalypse