La nouvelle série, Théologies en partage, proposera des entretiens inédits avec des intellectuels croyants. Une production CFRT réalisée par Véronick Beaulieu, disponible fin janvier sur Vodeus, la plateforme vidéo du Jour du Seigneur.

 

À la rencontre de théologiens, témoins du monde contemporain

Théologies en partage propose des rencontres inédites avec des hommes et des femmes qui façonnent la pensée chrétienne d’aujourd’hui.

Théologien, philosophe, islamologue ou encore psychanalyste… cette série capte la parole de témoins d’horizons divers, aux mots et aux expériences propres. Dans un contexte de turbulences et de doutes pour l’Église et les chrétiens, le décryptage et la pédagogie de ces experts sont une aide précieuse pour mieux comprendre le monde qui nous entoure.

Un fond en clair-obscur, une table dressée d’une nappe blanche, le pain et le vin symboliques de la Cène… c’est dans un décor sobre et propice à la discussion que les invités partagent leur vision du christianisme et de l’Église.

 

Un fonds audiovisuel unique

À travers chaque entretien d’environ 30 minutes avec la réalisatrice, ces penseurs livrent une réflexion sur la Bible, l’Évangile et son message. Les épisodes sont structurés en plusieurs séquences, consacrées à une notion ou une question spécifique.

Attaché à l’intelligence et à la transmission, le CFRT enrichit son patrimoine audiovisuel. Théologies en partage vient ainsi constituer un fonds unique pour (re)découvrir les fondements de la pensée chrétienne contemporaine.

 

Un rendez-vous mensuel avec des experts 

Un épisode sera diffusé chaque dernier vendredi du mois, à partir du 28 janvier 2022, sur Vodeus.tv.

  • « Christoph Theobald et la théologie » : vendredi 28 janvier

D’origine allemande, Christoph Theobald est prêtre jésuite et théologien. Spécialiste du Concile Vatican II, il travaille et enseigne en France au Centre Sèvres à Paris. Il est le rédacteur en chef de la revue Recherches de science religieuse et collabore régulièrement à la revue Études. Dans cet entretien, il abordera la question de la synodalité dans l’Église. « Comment dire ce qui est dit dans la foi commune de l’Église, pour que les gens d’aujourd’hui puissent réellement l’entendre ? »

  • « Véronique Margron et la théologie morale au regard du rapport Sauvé » : vendredi 25 février

Docteure en théologie morale, Véronique Margron est sœur dominicaine, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF). Elle fut la première femme doyenne d’une faculté de théologie, à l’Université catholique de l’Ouest à Angers. Elle évoquera son expérience d’écoute des victimes d’abus sexuels dans l’Église et la dimension morale de ce problème dans l’institution. « La vérité se dit dans la vérité de notre humanité, de nos comportements, de nos attitudes… »

  • « Roselyne Dupond-Roc et la Bible » : vendredi 25 mars

Normalienne, théologienne et bibliste, Roselyne Dupond-Roc est une laïque engagée. Elle a été enseignante de grec biblique et d’exégèse à l’Institut catholique de Paris. Elle est co-autrice de l’encyclopédie Après Jésus, l’invention du christianisme (Albin Michel) et continue d’enseigner au Centre pour l’Intelligence de la Foi (CIF). Dans cet entretien, elle parlera de la Bible et son éclairage sur le monde qui nous entoure. « La Bible n’est pas un catéchisme ! C’est un lieu de quête… Dieu nous cherche et nous provoque. »

  • « Isabelle Le Bourgeois et la psychanalyse » : vendredi 22 avril

Isabelle Le Bourgeois est religieuse auxiliatrice, psychanalyste et ancienne aumônier de prison. Elle abordera la question des rapports entre psychanalyse et spiritualité, et évoquera les leviers de réparation intérieure. « C’est à nous d’aller chercher à l’intérieur de nous les vrais points d’appui auxquels nous sommes attachés, nous en avons beaucoup plus que nous ne le pensons. »

  • « Adrien Candiard et l’Islam » : vendredi 27 mai

Après une formation en histoire et en sciences politiques, Adrien Candiard a rejoint l’ordre dominicain en 2006. Islamologue, il vit au couvent du Caire en Égypte. Il est l’auteur de plusieurs livres et est membre de l’Institut dominicain d’études orientales. Dans cet entretien, il évoquera la vision de Dieu dans les religions chrétienne et musulmane. « Dieu est à l’œuvre au-delà des frontières visibles de l’Église et Dieu ne m’appartient pas. »

  • « Jean-Luc Marion et la phénoménologie » : vendredi 24 juin

Philosophe, membre de l’Académie française, Jean-Luc Marion est professeur à l’université de Chicago et professeur émérite à l’université de Paris IV. Dans cet entretien, il évoquera la phénoménologie, dont il est l’un des plus éminents représentants contemporains en France. « Je pense qu’il y a une rationalité profonde de la théologie. Il n’y a pas d’un côté la foi et la raison, il y a de la croyance dans le domaine de la rationalité. »

 

Des fiches pédagogiques pour s’approprier le contenu

Pour faciliter l’entrée dans le propos de la série et soutenir la démarche de sensibilisation à la théologie, une fiche pédagogique est disponible pour chaque entretien. Retrouvez le script ou la synthèse de l’intervention, un index des grandes thématiques et des pistes de réflexion pour un cheminement collectif.

Vous êtes intéressé ? Contactez Marine de Vanssay – m.devanssay@cfrt.tv

 

Consulter le dossier de presse de la série

Une collection VOD du Jour du Seigneur à retrouver sur la plateforme vidéo Vodeus

 

Pourquoi ce projet ? : interview de Véronick Beaulieu, réalisatrice

Véronick Beaulieu, réalisatrice et François Crépin, cadreur

Comment a émergé l’idée de ce programme audiovisuel sur la théologie ?

La théologie est un patrimoine assez peu exploité aujourd’hui. Peu écouté, il est probablement peu audible pour nos contemporains. Nous voulions continuer de donner la parole à des penseurs expérimentés. Enregistrer la pensée d’intellectuels qui portent la question de Dieu de manière, disons, holistique. Pas des théologiens « en chambre » mais des personnes d’expérience.

Qu’ont-ils en commun ?

Même si c’est chacune et chacun à sa manière, tous disent Dieu. Ils annoncent le Kérygme (Bonne Nouvelle) au monde et s’adressent à tous. Avec leurs lunettes, ils nous font faire un pas de côté par rapport à une approche émotionnelle de la foi en nous ouvrant l’esprit.

Quel moment vous a particulièrement touché pendant ce tournage ?

Chaque entretien a sa saveur unique mais celui avec Véronique Margron a été singulier. Face à elle qui a écouté tant de victimes et qui a suivi de près le travail mené par la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église… J’avais juste envie de me taire et de faire silence. En reprenant Bernanos, Véronique Margron nous partage que « l’espérance c’est la plus difficile victoire qu’un homme puisse remporter sur son âme ». Et pourtant c’est bien de cela dont tous ont été témoins devant moi.

 

Crédits photos : Corinne Simon