Charles Wright est le lauréat de la 4è édition du Prix de la liberté intérieure décerné par Le Jour du Seigneur. L’auteur a été primé pour son livre Le chemin des estives (éditions Flammarion). Ce Prix récompense un livre qui aide à croire, à penser et à vivre librement. Charles Wright sera l’invité dans l’émission spéciale du 12 septembre.

 

Essai grand public, témoignage, roman, théâtre, biographie : quelle que soit la forme de l’écriture, le Prix de la liberté intérieure, soutient un écrit original. Pour cette quatrième édition, les librairies La Procure, le journal Ouest-France et la radio RCF s’associent au Jour du Seigneur. 

 

Le lauréat

Écrivain et journaliste, Charles Wright vit entre l’Ardèche et Paris. Il a écrit une biographie de Casanova qui a reçu le prix Guizot de l’Académie française. Son livre, Le chemin des estives a été récompensé cette année.

Partout, il y avait trop de bruit, trop de discours. Un jour, j’en ai eu marre de cette frénésie et je suis parti. Certains vont chercher le bonheur en Alaska ou en Sibérie, moi je suis un aventurier de la France cantonale : je lorgne du côté d’Aubusson, du puy Mary et du plateau de Millevaches…

Le chemin des estives, récit de ce voyage, est une ode à la désertion, à la liberté, à l’aventure spirituelle. On y croise les figures de Rimbaud, de Charles de Foucauld, mais aussi des gens de caractère, des volcans, des vaches. Au fil des pages, une certitude se dessine : le bonheur est à portée de main, il suffit de faire confiance et d’ouvrir les yeux.

Charles Wright sera l’invité dans une émissions spéciale Le Jour du Seigneur, dimanche 12 septembre à 10h30 sur France 2.

 

Les livres sélectionnés pour cette 4ème édition

  • Le chemin des estives de Charles Wright (Flammarion)
  • Ce monde est tellement beau de Sébastien Lapaque (Actes Sud)
  • Consolation de Anne-Dauphine Juliand (Arènes)
  • Regardez vos enfants comme Dieu les regarde de Luigi Maria Epicoco (Mame)
  • Jours de Royaume de Marie-Laure Choplin (Labor et Fides)
  • Le mal à l’âme : l’acédie, de la mélancolie à la joie de Alexandra Puppinck-Bortoli (Cerf)
  • Les catholiques, c’est pas automatique ! de Jean-Pierre Denis (Cerf)

Cette année, le jury est composé de sept personnes : un représentant des téléspectateurs de l’émission Le Jour du Seigneur, deux libraires, deux membres des rédactions partenaires RCF et Ouest-France, ainsi qu’un membre du conseil d’administration du CFRT. Il est présidé par Jacqueline Kelen, lauréate 2020.

« Avec cette sélection, les lecteurs seront touchés à la tête et au cœur : elle leur donnera des clés de compréhension de ce qui cherche à naître, à émerger et à se révéler, dans ce monde comme en nous-mêmes. Chacun de ces ouvrages offre des chemins singuliers d’écriture qui traversent la morosité de notre époque. L’éclat des rencontres décisives, l’épreuve du deuil ou de la rupture, et la joie de se retrouver… autant de thèmes, d’explorations qui colorent ces livres. Sans oublier, la recherche des signes des temps et la trace du Ciel dans notre vie. Entre le témoignage, l’essai, le roman ou la spiritualité du quotidien, nous avons plusieurs chemins qui mènent tous à la liberté intérieure. »

Fr. Thierry Hubert, producteur du CFRT/Jour du Seigneur et membre du comité de sélection des livres

 

Une programmation dédiée du Jour du Seigneur

Constance de Bonnaventure fait découvrir dans ses chroniques littéraires, les sept auteurs sélectionnés, dans Le Jour du Seigneur à partir du 4 juillet, après le documentaire, à 10h55.

L’annonce du lauréat a eu lieu le 6 septembre et a remise du prix le 8 septembre. Le lauréat est ensuite reçu le 12 septembre sur le plateau du Jour du Seigneur pour une émission spéciale.

 

Les lauréats du Prix de la liberté intérieure

  • 2020 : Jacqueline Kelen, Histoire de celui qui dépensa tout et ne perdit rien (Éditions du Cerf)
  • 2019 : Adrien Candiard, A Philémon (Éditions du Cerf)
  • 2018 : Sandro Veronesi, Selon Saint Marc (Grasset)